Sédation au Protoxyde d’Azote (SPA)

La Sédation au Protoxyde d’Azote (SPA) est un mélange de deux gaz, l’oxygène et le protoxyde d’azote. Ce produit est respiré à travers un masque souvent parfumé (fraise, framboise, etc.) afin d’aider votre enfant à mieux accepter la SPA. Il ne s’endormira pas, il va se détendre. Votre enfant aura moins mal, moins peur et peut-être même tendance à rire, car le gaz est hilarant. Votre présence sera également un soutien pour lui.

 

POUR UNE ENFANCE PLEINE DE SOURIRES !

Dans quels cas l’utilise-t-on?

La sédation au Protoxyde d’Azote est utilisée chez de nombreux enfants anxieux apeurés par les soins dentaires et aussi pour les adultes souffrant de la phobie de soins dentaires. C’est une solution appropriée pour les enfants difficiles, opposants ou en situation de handicap. Elle est aussi efficace chez les personnes présentant des réflexes nauséeux.

Pour quels types de soins dentaires peut-on l’utiliser ?

Une fois la sédation au Protoxyde d’Azote est administrée, une anesthésie locale assistée par ordinateur (The Wand : Computer Assisted Anesthesia System) est utilisée. Des soins dentaires allant d’un simple soin des caries à des interventions chirurgicales d’extractions de dents de sagesse peuvent être réalisés. Chez les enfants, la durée maximale de l’administration de la sédation au Protoxyde d’Azote est de 30 à 40 minutes, et chez les adultes de 60minutes.

Combien de temps fait-il effet ?

C’est le médecin-dentiste qui contrôle et décide le dosage et la durée par rapport à chaque enfant. Après 10 minutes de l’enlèvement du masque, la plus grande partie du gaz inspiré est expiré. Il pourra donc reprendre ses occupations de la journée calmement et sous surveillance.

Est-il toujours efficace ?

Dans la majorité des cas, oui. Mais parfois, il n’est pas assez puissant et il faut prendre d’autres médicaments. On peut sans risque s’en servir à de nombreuses reprises, si nécessaire ; il reste efficace à chaque fois.

Il y a-t-il des contrindications ?

Oui, elles sont les suivantes :

  • Une réaction ou une allergie au protoxyde d’azote
  • Les maladies cardiaques
  • Les 3 premiers mois de la grossesse
  • L’absence de la respiration nasale
  • L’absence d’une coopération
  • Une sinusite ou une otite.

Il y a-t-il des effets secondaires ?

Dans la grande majorité des cas, les enfants supportent très bien la sédation au Protoxyde d’Azote. Les effets secondaires sont rares. Il arrive parfois que l’enfant vomisse et exceptionnellement qu’il s’agite ou ait des maux de tête. Toutefois, ces effets disparaissent immédiatement si on arrête l’inhalation.